Témoignage sur les "faux-ongles" pour chien et chats !

Mis à jour : mardi 13 février 2018

protege griffes pour chats et chiens

LES QUOI ... ??? ... !!!

Disons plutôt les protège-griffes !

Le vendeur de référence les conseille pour 2 types d'usage :
- principalement pour éviter les dégradations (du mobilier dans l'appartement, des plaies de grattage sur les animaux...)
- accessoirement pour les vieux chiens qui usent trop leurs griffes en traînant les pieds par terre.

C'est sur ce 2ème point que Tara et moi allons témoigner.

De nombreux témoignages existent sur l'utilisation "1", mais très peu sur l'utilisation "2"... Sinon je n'aurai pas fait ces bêtises (voir dessous) ! D'où mon récit aujourd'hui, pour éviter à d'autres de les reproduire !

Tara, 14 ans au compteur dont 7 avec arthrose, est très raide, et ses griffes poussent excessivement lentement.
En traînant des pieds de plus en plus, elle est arrivée à s'user les griffes par le dessus et le dessous, en totalité, jusqu'au sang.

 

Solution chaussons ?

Les chaussons pour chien sont souvent conçus pour n'englober que le bout du pied, et jusque là tous nos essais se sont soldés par des chaussons restés sur le sol...
Les chaussons montants quand à eux sont souvent conçus pour l'extension, le sport, la course, donc de forme plate. Or avec sa raideur, il n'est plus question d'extension, de telles bottines ne tiennent pas sur les pattes de Tara : elles descendent !
Pour ne pas qu'elles tombent, il lui faut des bottines formant un angle très marqué entre la patte et le pied, en "L", très rares à trouver et impossible à essayer par internet.

On ajoute à ce problème de forme du chausson :
- les nombreuses excroissances et bobos sur les pattes dûs à la vieillesse, qui pourraient être irrités par les coutures et sangles
- la canicule de cet été, pas génial pour enfermer des pieds
- les cailloux dont sont composés la majorité de nos chemins, qui diminuent drastiquement la durée de vie des bottines.

 Nous commandons 2 modèles qui heureusement s’avéreront compatibles :
- le modèle Kn1, très facile à enfiler grace à un judicieux soufflet -> évite d'accrocher les bobos et excroissances. Cependant la présence de crampons sur la semelle empêche de fixer solidement l'indispensable renfort "anti-cailloux" fait maison en chambre à air de vélo ;-) et il descend un peu en marchant car pas assez en L :

chaussons kn1

- le modèle trouvé sur Ali-express, plus difficile à enfiler et plus chaud, mais tient très bien sur les pattes car bien en L, sangles de serrage rudement efficaces, vu le bas prix et la difficulté à trouver une accroche on ne s'est pas embété à mettre un renfort, et ça tient le choc des cailloux :

chaussonsaliexpress1

 

Vidéos de Tara en balade avec les chaussons :


 

Solution protèges-griffes ?

Les protège-griffes sont des embouts en silicone, à fixer avec de la colle vétérinaire fournie, selon la notice.

Mes craintes étaient :
- la surface de griffes restante est-elle suffisante pour assurer la fixation par la colle ?
- l'eau (baignades) risque-t-elle de rentrer, stagner, et créer un environnement malsain au bout des doigts ?
- n'y aura-t-il pas trop de portance avec de si grands ongles collés sur une si petite surface ?

RÉPONSES, BÊTISES A NE PAS FAIRE... ET BONNE NOUVELLE !

- en fait, la colle tient HYPER bien (trop bien comme on va le voir...)
- il existe un modèle transparent, pratique pour pouvoir surveiller l'intérieur : l'eau n'entre pas
- la portance est bénéfique : la toutoune, calmement, fait davantage l'effort de lever ses pieds.

Tara avec ses protège-griffes, c'est extrêmement discret :

protegegriffes1

protegegriffes2

La notice indique de remplir le protège-griffes de 1/3 de colle.
J'ai respecté ce dosage sur les 4 griffes les moins usées (celles aux extérieurs).

Mais vu mes craintes ci-dessus, sur les 4 griffes les plus usées (celles centrales) :
- j'ai mis davantage de colle
ERREUR la colle a débordé sur la peau et donc collé aussi peau et poils, entraînant au bout d'une semaine du machouillage de doigts.

- j'ai enfoncé le faux-ongle au maximum dans la peau pour avoir plus de surface de collage et éviter la portance
ERREUR la colle supplémentaire ayant débordé se retrouve en partie à l'intérieur du doigt, entraînant gène, machouillage,  gonflement et suintement des doigts, d'où la danse plusieurs fois par jour Bétadine rouge - Bétadine jaune.

- j'ai tenté de chasser les bulles d'air en faisant circuler la colle pour éviter que de l'eau s'infiltre
ERREUR là encore la colle ayant débordé forme des bourrelets solidifiés rugueux irritants. Rien ne semble vaincre cette colle, on ne parvient pas à retirer ces 4 protèges-griffes, on réussit tout juste à éliminer un peu les aspérités au scalpel et un peu de plastique. Heureusement en plusieurs jours Tara en viendra toute seule à bout.

 

Résultat après 20 jours de pose

- les 4 ongles posés sur les griffes les moins usées (extérieur), en respectant la notice, sont toujours en place.
- les 4 ongles posés sur les griffes les plus usées (centre), avec trop de colle et d'enfoncement, ont enfin été sortis, les doigts sont en train de cicatriser, ... et c'était complètement inattendu : ces 4 ongles ont beaucoup poussé !!! Bon ils ont poussé avec une forme inhabituelle pour Tara (assez fins et courbés) car ils ont suivi la forme des capuchons :)

Tara après 20 jours :

pattestara griffesrepoussees

 

La suite et conclusion

On attend que les 4 doigts finissent de cicatriser (on balade temporairement avec des chaussons), puis on remettra des protège-griffes sur ces 4 en respectant la dose de colle.
C'est tellement plus pratique que les chaussons :
- Tara peut aller à l'eau comme elle veut
- ses ongles sont protégés en permanence même en notre absence sur les dalles rugueuses du jardin
- pas de remise en place de bottines à faire pendant la balade
- ni de rafistolage de bottines à faire après chaque sortie
- en outre les protège-griffes sont beaucoup plus légers et moins encombrants pour la marche.

En espérant que ce retour d'expérience soit utile aux heureux propriétaires de vieux toutous.

 

Avec davantage de recul

Nous sommes maintenant un an et demi après l'écriture de cet article, Tara nous a quitté il y a 6 mois.

Après quelques semaines de faux ongles, sa mobilité a continué à se réduire petit à petit : non seulement les ongles, mais aussi le dessus des pieds arrières frottaient le sol, rendant obligatoire de repasser au système chausson.

Nous avons renforcé les chaussons Aliexpress avec du tissus jean solide, bien imbibé de colle néoprène, et recouvrant la jointure caoutchouc de la semelle : ceci a démultiplié la solidité, en contrepartie d'un poids légèrement supérieur.

Grace à ces chaussons achetés 18€ les 4, Tara a pu marcher pendant un an supplémentaire. On note que les chaussons, grace à leur matériau épais, protégeaient et du frottement (lorsque les pieds raclaient par terre), et des coups (lorsque les pieds touchaient les cailloux, cf nous habitons en garrigue et le cailloux est incontournable).

En espérant que ce témoignage vous aide ainsi que vos amis poilus !

Affichages : 1301

Accès réservé

Visites

Aujourd'hui 13

Cette semaine 13

Ce mois 784

Depuis le 14/04/2014 162103

En ligne

Nous avons 506 invités et aucun membre en ligne

Copyright

© Copyright Club Cynophile de Teyran 2013