Angélina et Patricia Hermand : les championnes venues du futur (canicross/caniVTT)

Mis à jour : vendredi 18 décembre 2015

Elle est décontractée avec le sourire rivé sur les lèvres, elle est maman, elle travaille… et pourtant à chaque apparition dans une compétition Patricia performe... en caniVTT, puis immédiatement ellAngelinaCross225e enchaîne et performe sur le canicross, puis en course enfant en tandem avec Angélina, puis en relais... sans quitter son grand sourire, encourageant son compagnon canin d'une voix claire, forte et assurée...

Telle mère, telle fille, Angélina performe elle aussi à chaque course enfant !

Mais comment font-elles ?

Découvrez ces filles fascinantes, à la fois championnes sportives et championnes d'humilité, puisqu'elles viendront nous aider, tout comme Anne Fulleringer, la veille de notre course, à sécuriser le parcours pour vous, amis concurrents ! Patricia, après Anne, s'est livrée au jeu des questions/réponses !

Portrait ?

"Patricia (ou Xena la guerrière sur FB), 46 ans, club Canicross 83, disciplines pratiquées : canicross et canivtt, en catégorie « Vétéran 1 ».

Angelina, 9 ans, club Canicross 83, discipline pratiquée : canicross, en catégorie « Enfant 1 ».

Nous habitons à l’extrême sud-est entre Nice et Cannes : Le Rouret. Maman de 2 filles (Angelina et Leelou 15 ans qui eut fait du canicross petite mais... en pleine adolescence...) et de 4 toutous… j’ai la chance d’habiter une maison avec un jardin.

Ton métier

Je travaille dans un centre nautique à Saint Laurent du Var en tant que directrice adjointe et ma spécialité est la planche à voile et depuis peu le paddle... Métier dans le sport, mais travaillant les dimanches et jours fériés ce qui est un problème pour pouvoir participer aux compétitions…

Autres sports pratiqués avant le canicross et le canivtt

Toute jeune… lol, j’ai pratiqué le handball pendant 7 ans, et arrivée à un très bon niveau j’ai décroché lorsque mon club m’a surclassé... trop de pression des autres filles adultes. En même temps mon père me faisait participer de temps en temps à des courses de cross avec de bons résultats. Je me suis dirigée vers la compétition en planche à voile support planche olympique, sport individuel, ou j’ai décroché un titre de vice-championne de France... mais j’ai dû arrêter car cela revenait trop cher et il fallait que je travaille… J’ai continué la course à pied en loisir, ainsi que le roller et le vélo que j’utilise comme moyen de transport pour me rendre à mon travail.

Comment es-tu venue "au chien" ?

Depuis toute petite je voulais un chien mais mes parents n’ont jamais cédé… snif... Donc vers 19 ans dès que j’ai eu un travail sérieux j’ai quitté la maison et j’ai pris un berger allemand avec qui j’ai connu le monde des expos et du ring, puis j’ai eu 2 bergers allemands et à mon 3ième je me suis tournée vers l’obéissance. Intéressant, mais cela ne bougeait pas assez… Et il y a 9 ans je tombe sur une revue de chiens qui parlait du canicross... et illico je m’achète tout l’attirail et m’inscris à une course du coté de Marseille avec mon berger allemand de 10 ans : super sensation, je termine 3ième féminine avec un chien qui n’avait jamais tracté de sa vie et qui ne connaissait que le ‘au pied’ lol ! J’avais trouvé mon sport : transpirer avec son chien en pratiquant la course à pied ! Mais juste après je suis tombée enceinte d’Angelina, ma ptite championne, et lorsque j’ ai pu reprendre le sport mon berger allemand étant trop vieux j’ai pris un beauceron femelle, Bi-one, car à l’époque la meilleure française possédait un beauceron. Nous avons appris toutes les deux avec beaucoup de complicité, s’ améliorerant de compet en compet, et Bi-one a pu décrocher plusieurs fois le titre de Championne de France canicross catégorie V1.

Tes chiens pratiquent-ils d’autres activités canines ?

Actuellement non : que du tracté en course à pied, vtt et en ski-joring... Ah ! Quelques fois ils partent tout seul à la chasse les vilains : moment où je me fais un sang d’encre grrr...

Tes sponsors

Aucun pour l’instant, en fait, vous allez rire (surtout ceux qui vont sur mon site !) je suis assez timide, du genre « je n’aime pas déranger » « je fais tout toute seule dans mon coin ». Mais les temps sont durs, et ma passion pour ce sport dévorante, donc j’ai une réduction pour l’instant au Décathlon de Grasse ou je me fournis en croquettes et matériel vtt et running.

Ton palmarès

PatriciaHermandVTTp

2015 :
Médaille d’argent en canivtt pour Riqui aux Championnats d'Europe en Ecosse en octobre catégorie vétéran (je doublais avec l’épreuve canicross pour Falkor : 6ieme)
Championne de France en canivtt avec Falkor (catégorie vétéran)
Vice-championne de France en canicross avec Riqui (catégorie vétéran)
Actuellement 1ère au classement Chien d’or en canicross et canivtt

2014 :
Championne de France en canivtt avec Falkor
3ième en canicross avec Riqui aux Championnats de France
1ière au Chien d’or en canivtt et 2ième en canicross
3ième au Trophée des montagnes (course internationale en montagne)

2013 :
Médaille d’argent en canivtt avec Falkor aux Championnats d'Europe en Suisse catégorie vétéran et 4ième place en canicross avec Riqui

 2012 :
Vice-championne de France en canicross avec Riqui

2011 :
4ième en canicross avec Bi-One aux Championnats d’Europe en Angleterre
Championne de France en canicross avec Falkor et vice-championne de France en canivtt avec Bi-One

2010 :
3ième en canicross avec Bi-One aux Championnats de France

Pour Angelina :

2015 :
Médaille d’Argent en cani enfant 1 (7 à 10 ans) aux Championnats d’Europe en Suisse
Championne de France en cani enfant 1
Actuellement 1ère au classement Chien d’or en cani enfant 1

2014 :
Médaille d’argent en cani enfant 1 aux Championnats d’Europe en France
Championne de France en cani enfant 1

2012 :
Vice-championne de France

Temps libre

Aucun entre mon boulot, mes deux filles à gérer, la maison à entretenir, l’entraînement, les compétitions, et mes 4 chiens… il n’y a plus de place… lol. Mais je ne m’en plains pas je dors bien la nuit… je plaisante !!! Car grâce à la participation aux diverses compétitions dans toute la France et dans les pays européens, Angelina et moi nous visitons, voyons d’autres paysages, des cultures, c’est comme des vacances sportives avec nos toutous adorés...

Portraitoutous

FALKOR : Mâle Alaskan de 6 ans (c’est un mélange de braque, pointer, nordique et lévrier, utilisé sur les courses de traîneaux courtes distances). Chien super dynamique (très exubérant lors des compétitions et entraînements, mais carpette à la maison… lol). Je remercie au passage la famille MATHON qui m’a fait découvrir cette race et qui m’a fait confiance. En un mot : je suis sa déesse, et dans toutes les courses il se donne à fond pour me faire plaisir. C’est un super chien et toutes les victoires je les lui dois, malgré une blessure qu’il a eu à la patte très jeune (2 entorses consécutives mal soignées donc arthrose que je soigne depuis) qui m’a ralenti dans son travail et un début difficile en canicross après avoir été mordu plusieurs fois en promenade : j’ai mis du temps à lui faire reprendre confiance en lui et à bien se comporter avec les autres chiens… Il dort au pied de mon lit, j’ai droit au câlin tous les matins lol... Et si j’ai le malheur de le laisser à la maison pendant quelques jours pour une compet où je n'ai emmené qu'une ou 2 femelles... il me pisse sur les vêtements et mes fait ses besoins en plein milieu du salon ! Pas cool.

RIQUI : Femelle Alaskan de 4 ans ½ (c’est la demi-sœur de Falkor ). Elle était destinée à ma 1ère fille Lee-Lou, et du coup c’est moi qui l’utilise : un amour, une super chienne, très calme à la maison, en pleine progression pour le travail en vtt : elle adore tracter s'il y a un autre chien, mais toute seule elle a tendance à se mettre en mode ‘‘ économie ‘’… Elle adore me faire plaisir, tous les jours pleins de bisous, très gourmande, voleuse et adore chasser les petits sangliers / du coup un jour je me suis faite charger par la mère et le père : la peur de ma vie !

DIAM’S : Femelle Alaskan de 3 ans ½, petit gabarit, une petite gazelle. C’est la chienne d’Angélina. Grosse gourmande (elle a mangé le calendrier de l’avant plein de kinder ! [et attention le chocolat c'est toxique pour les chiens !]) Avec il ne faut rien laisser traîner… Très calme, joueuse, assez craintive, elle dort avec sa maîtresse : elle a du mal à courir toute seule, donc ne se donne pas à fond dans les courses à départ individuel.

VOLTY : Femelle Greyster/Alaskan typée braque de 5 mois. Un amour : déjà une bombe pour la course, pot de colle, mais pire que Falkor !!! Elle me suit partout, fait constamment des câlins et hyper goinfre lol ! Elle joue avec ses jouets, fait des parties de catch avec les autres, et des trous dans le jardin. Elle remplacera tout doucement Falkor lorsqu'il sera en préretraite.

Tous nos chiens sont ensembles dans le jardin toute la journée et le soir ils dorment à l’intérieur sur le canapé ou des coussins. Et tous les matins on déjeune ensemble et ils ont droit à la biscotte au beurre… lol

Entrainement

J’entraîne les 3 adultes aussi bien en canicross qu’en vtt, car lors des courses, je double les épreuves, voir triple avec la course d’Angelina, et parfois le relais. Certain me demandent pourquoi doubler les épreuves ? Parce que je veux faire participer tous mes chiens, si je peux, et ne pas les laisser à la maison… c’est un choix !

Je n’ai pas de plan précis d’entraînement, je travaille un peu à l’instinct selon les températures, la fréquentation des autres personnes dans les bois (il ne faut pas oublier que l’on est sur la Côte d’Azur !), la fatigue, et pas beaucoup en traction : pour mes chiens et moi c’est avant tout le plaisir d’être ensemble à faire du sport donc je varie les plaisirs…

Ce que je travaille actuellement et qui coince

Le problème chez mes chiens, c’est qu’ils m’adorent, et je ne peux pas prêter un chien en compétition car il refuse de tracter la personne, et me cherche. J’ai un peu ce problème avec Diam’s, la chienne d’Angélina : en effet Angélina entame sa dernière année en Enfant 1 et on essaie de faire la moitié de la course ensemble et le reste seule avec sa chienne (avant Angie n’arrivait pas à tenir sa chienne donc obligée de la travailler moi, et donc elle s’est habitué à moi et non à Angie, et maintenant qu’elle arrive à la tenir seule il faut tout retravailler et la’’ déshabituer’’ de moi… C’est très long et difficile mais on essaie pleins d’astuces : dès qu’Angie rentre de l’école elle va la promener, se fait tracter avec sa petite trottinette… et j’augmente progressivement la distance de largage...

Fréquence d’entraînement

Pour ma part déjà je vais tous les jours en vélo au travail, 40km en moulinant et 300m de dénivelé (cela me fait gagner du temps et je travaille mon foncier). Puis la journée, étant monitrice de planches à voile, je bosse les ¾ de l’année sur l’eau soit en planche pagaie, ou en planche à voile. Je pratique 2 fois par semaine le paddle pour le gainage et abdo, 1 fois cours abdo fessier fitness et 1 fois du roller quand je peux. Tous les jours sortie avec tous les chiens ou 2 par 2. Deux entraînements par semaine en course à pied, et un en vtt, avec plusieurs chiens ou un seul chien (je varie la composition), moitié libre moitié tracté. Et quelques fois une participation à une course à pied pour me booster un peu lol.

Pour les toutous : ils ont donc une sortie tous les jours où ils se font des courses poursuites (ils adorent jouer entre eux), 2 sorties en cross, une en libre et l’autre à moitié tracté et 1 sortie en vtt à moitié tracté. Pour Falkor j’évite de le faire tracter à cause de sa patte (je réserve la traction pour les compétitions : il n’est qu’à 80 % de ses capacités, on fait avec).

PatriciaHermandCrossp

Part du libre (chien détaché) ?

Pour moi, la part du libre (chien détaché) a beaucoup d’importance je pense, car elle permet à mes chiens de ne pas se lasser de tracter, de ne pas tomber dans la monotonie, de pouvoir courir avec moi, prendre du plaisir, batifoler, renifler... C’est un moment de complicité agréable pour le chien, de liberté tout en travaillant le cardio… Car il ne faut pas oublier que c’est du mono-chien et quelques fois sur les courses, que ce soit en vtt ou en cross, on se retrouve des moments tout seul , sans leurre, et il faut qu’il ait l’envie de courir alors qu’il n’y a rien à rattraper !

Qu'est pour toi un entrainement réussi ?

Tous mes entraînements nous apportent quelque choses, rien n’est acquis. Et puis ce sont des malins, ils ne se donnent jamais à fond lors des entraînements car il n’y a pas l’émulation du jour de la compète : les bruits, les autres chiens, le stress que je dégage... Donc la grande forme c’est le jour J.

Calendrier, objectifs, cycles : combien de temps de préparation pour un gros évènement ?

La période où j’essaie de m’entraîner sérieusement c’est juste avant les championnats de France et d’Europe (septembre, octobre) : le problème c’est que j’habite une région très chaude, et que je suis en plein boum au niveau de mon travail (beaucoup d’heures de travail pour me payer ma saison de courses !), donc très difficile ! Dès mi-juillet jusqu’à fin août je fais de la nage tractée en mer (technique très rigolote avec Angelina qui sert de poids à tracter alors que moi je suis devant et je dois palmer à fond pour qu’il me rattrape : je commence par plusieurs sessions de 4 à 5 minutes et fin août j’arrive à des sessions de 20 minutes). Pour leur cardio, je cours en libre, tranquille, une à deux fois par semaine sur une boucle de 2 km, en forêt, le soir, et ils se mouillent à chaque fois dans une source pour baisser un max la température des chiens. Septembre j’essaie de monter une à deux fois en altitude (1400) très tôt le matin pour avoir un peu de fraîcheur et je travaille le vtt et le cross en tracté. Et j’essaie de faire 2 entraînements, en libre, en cross dans la semaine. Mais les championnats arrivent vite, pas assez d’entraînement, donc j’essaie de faire une ou deux compet (même loin …genre La Rochelle lol) pour que les chiens se mettent en mode compétition.

Pour le restant de l’année (de novembre à juin) je participe à des compétitions locales et parfois en ski-joering.

Soins des chiens (alimentation, étirements, coussinets, osthéo...) ?

A chaque fin d’entraînement j’étire les pattes de mes chiens, et le soir aux moments des caresses je leur masse un peu le dos et les épaules. Ils n’ont pas de problèmes de coussinets et je les nourris avec des croquettes de chez Décathlon qui leur vont bien, et avant les grosses compétitions une petite cure de vitamines spéciales toutous !

Moment préféré dans une course ou un entrainement ?

Ne faire qu’un pendant la course, ne rien dire, et arriver ensemble, exténués.

Trucs et astuces

Astuces dans ton camion aménagé ?

Je possède depuis peu un Trafic aménagé où il y a tout pour notre confort, et je peux même y transporter les cages…

Conseils sur le matériel ?

Pour le matériel, il ne faut pas hésiter à acheter du bon matériel car on le garde très longtemps, et surtout bien adapté que ce soit dans le harnais humain, le casque du vélo, et le harnais du chien !

Bon plan pour nettoyer son vélo ?

Mon vélo je le nettoie à l’eau avec un produit spécial vtt et je graisse juste la chaîne, et une fois par an je l’amène chez un spécialiste pour tout vérifier et réparer au cas où... Je suis une blonde… lol

Comment apprendre droite/gauche ?

Pour l’apprentissage du droite/gauche je leur apprends lorsqu’il y a des bifurcations pendant les promenades depuis leur premier âge, et à force de répéter ils assimilent assez vite et bien… Je peaufine ensuite en canicross où je peux intervenir facilement, et lors du passage en canivtt il n’y a pas trop de problème.

Anecdotes

Initiative inattendue et rigolote d'un chien ?

Riqui à tendance à couper trop court et trop tôt les virages (donc on se prend les rubalises !), et Falkor exécute immédiatement l’ordre donc il ne faut pas lui dire trop tôt sinon on va dans le fossé !

Tentatives râtées d'attelage des chiens (roller, surf...) ?

J’avais essayé le paddle tracté au bord de l’eau... mais à l’époque pas assez de maîtrise.. À refaire !!! Il y a la vidéo sur mon site FB.

Histoire de casse de matériel ?

Lors d’une course en canivtt, un écureuil a traversé juste devant nous et le chien a tourné direct pour le poursuivre, seulement il y avait deux arbres, et j’ai tout juste eu le temps de m’éjecter, le vélo c’est retrouvé coincé entre les deux arbres, cassant la selle, tordant le guidon et chaîne sautée, j’ai fini sans selle la course (en danseuse bien sûr !)… hihihi.

Oubli facheux avant une course ?

Il n’y a pas longtemps en Ecosse lors des championnats d’Europe, 5 minutes avant le départ j’avais gardé mes bottes en canivtt (car comme c’était boueux je m’étais échauffée en botte !) et c’est la femme d’Anthony Lemoine qui tenait Riqui qui me l’avait fait remarqué… merci à elle.

Et une autre fois lors d’une finale Chien d’or j’avais oublié de mettre mon dossard (éliminatoire) et donc le temps de retourner à la voiture et revenir, tout en sprint avec le chien, nous sommes passés pile poil sur la ligne de départ sans m’arrêter… ouf !"

Patricia

 

Merci à Anne, Patricia et Angélina, pour leur gentilesse et leur disponibilité.

Retrouvez nos championnes au Canicross de Teyran, le 17 janvier 2016 :-)

Affichages : 1574

Accès réservé

Visites

Aujourd'hui 5

Cette semaine 5

Ce mois 776

Depuis le 14/04/2014 162095

En ligne

Nous avons 250 invités et aucun membre en ligne

Copyright

© Copyright Club Cynophile de Teyran 2013