Canicross de Béziers/Bassan (34) - 8 avril 2018

Mis à jour : mercredi 11 avril 2018

Le compte-rendu par Laurence, emprunteuse de Mao :

Canicross de Béziers / Bassan - Laurence et Mao

"Une première, passe-moi les manettes, labyrinthe, pchiiiit, etc... !!!

Encore plein de péripéties pour ce canicross !

Best tracé ever ;) Mettre en valeur la complicité

C'était mon tracé préféré depuis qu'on a commencé le canicross !

Début rigolo en descente pif paf youpi manège, hop on évite un arbre, hop on jongle avec les directions, puis des montées sportives, des descentes qui donnent le petit frissonnou, des passages étroits, des cailloux, des choux des hiboux (euh non, plutôt des sangliers et des écureuils !) ... = tout pour passer un moment complice avec son binôme !

Aïe mais on ne va pas pouvoir le faire !!!

Ouille "A"

On vient d adopter Easy une chienne sourde, pour sa sécurité il est important de bien l'éduquer. Et pour "s'y tenir", quoi de mieux que s'engager à passer le "Brevet des collèges pour chien" (le "CSAU") ?! Mi-mars, on réalise que le club organise le concours d'obéissance en même temps que le cani de Bassan : oh noooooon !

Ouf : Sophie parvient à nous organiser le CSAU le samedi... Youpi, à nous Bassan le dimanche !

Sandrine et Lola

Ouille "B"

1/ Ces coquins du club de Béziers prennent un malin plaisir chaque année à concocter des parcours en "8", qui au milieu repassent par le parking ! Et pour certains, ça, c'est le drame !!! Exemples : le chien fainéant qui veut retrouver son coussin, le chien peureux qui veut retrouver sa voiture, le chien emprunté qui veut retrouver son papa spectateur au départ, ou dont l'odeur de papa est en train de parcourir l'autre boucle du 8 !!! Bref dans nos copains toutous, Hiris est clairement dans cette catégorie "drame" ! Donc on ne va pas l'embêter.

2/ Nal en qui j'ai toute confiance m'a permis de le faire tranquille l'an dernier, mais je me sens cette année de prendre un poil(ouillou) plus de risque.

3/ Fabrice ne l'a encore jamais fait avec Fast, donc binôme Fab/Fast check.

4/ En toutou toujours ready, il me reste Haimy, mais oulala j'ai le trouillomètre bien haut !!! Le risque que je m'enroule un arbre et que je perde une dent est MAXIMUM ! Et puis vlan ! Haimy se blesse un coussinet ! Elle cicatrise très doucement, et dans tous les cas le sol à Bassan est très abrasif, donc again, on ne va pas l'embêter.

Illustration de "s'enrouler en arbre", par le gagnant lui-même, qui arrive à 30 km/h et se trompe de direction alors que son chien part du bon côté !!! (merci au coureur pour le partage ! Gamelle à 3 minutes précises dans la vidéo) :

SEnroulerUnArbre

5/ Yann est blessé, il est privé de caniVTT -> Driiiiing petite Mao, tu es partante pour une virée avec Tatie ? Oui ? Youpi ! Bigirl Lau/Mao check ! A son actif course, uniquement le canicross d'Orgon, très roulant, mais avec beaucoup d'émotions déjà : 1ères nuits avec nous en camion, parcours surprise avec un hélico stationnaire assourdissant à peine à quelques mètres de nous ainsi que plusieurs gyrophares de voitures de la sécurité civile pour cause d'accident d'escalade sur les falaises du parcours ! Avant Bassan, on s'entraine on s'ajuste, car Yann est bon en vélo, il faut que Mao s'habitue à mon « moindre pilotage » !

1ère partie de la course : on s'ajuste - on se régale

Après 2 heures et demie de sommeil pour cause de "1ère nuit de Mao à la maison", nous voilà sur la ligne de départ :/ (Heure de coucher de Thaléa, Easy, et Fast = "dès qu'on peut monter avec vous sur le lit"; heure de coucher de Mao = 2h30 pétantes du matin).

Fabrice et Fast

Mao, en attente avant le départ : "Ouah ouah ! Les autres chiens aboient, alors j'aboie, ça doit être "the thing to do" ! On verra plus tard pourquoi on aboie, ok ? Laisse-moi m'appliquer à ma tâche !" Sandrine fait le handler, Mao flipouille un peu, au top départ la belle nous fait de l'obérythmée ("twist !") : quelle petite chienne complète :)

Le début du parcours est mon préféré, descente rigolote, on prend nos marques sur ce tracé, une première course technique pour ma pépette. Les humains ont eu droit de reconnaître le parcours, mais pas les toutous... et ça se voit ! Et oui si on se place au niveau de la vision du chien, la possibilité des chemins, et donc des directions, est plus nombreuse ! Et les chiens ne voient pas les rubalises placées hautes. Bref il faut anticiper pour les guider, mais quand on est un boulet qui a du mal avec la gauche et la droite et qui n'est pas un champion de vélo et qui ne connaît pas encore très bien le toutou, ben faut s'ajuster ! ... Et avec Mao, on s'ajuste super bien, et on se régale, on double :) Mao est une petite chienne qui tracte peu, en fait elle adapte sa vitesse pour être devant, mais clairement elle partage le moment avec la même joie que moi :)

Un des nombreux aspects très plaisant de ce tracé est le changement de rythme pour le chien, qui lui permet à des moments d'aller à fond en descente, puis juste après de le reposer car ça monte et c'est l'humain qui doit appuyer sur les cuisses. Enfin bien sûr les chiens de champions ne doivent jamais se reposer, mais on a la chance que le canicross soit encore ouvert à nous tous :)

Laurence et Mao

2ème partie de la course : pilotage automatique - Mao je te confie les manettes

On a dû réaliser environ 1/3 du parcours, on traverse alors un bel exemplaire de champs de cailloux, puis vlan !!! Ou plutôt... pchiiiiiit !!! Je sens que je glisse bizarrement sur l'arrière, mon vélo se prend pour une danseuse ! What the f.... ?!? J'appuie j'appuie on avance, et puis bah... pas de miracle hein... ça empire ! Je regarde en arrière tout en gardant le regard devant (ben oui, j'y arrive mal !!!), ben voui ça a l'air à plat... On s'arrête, on regarde, on tâte : c'est à plat, mais il reste un peu d'air. On a l'air vachement loin des voitures !

C'est fab qui s'occupe entièrement des vélos, moi je monte bêtement dessus. Normalement il met du produit de fakir dans les pneu (on roule sur une planche à clous et ça colmate instantanément -c'est la pub, hein-). Peut-être que le peu d'air qui reste va me permettre d'avancer encore un chouilla, ca sera ça de moins à pousser misérablement ? Je pédale dans un champs qui déjà fait semoule avec les pneus gonflés, j'entends derrière moi une concurrente qui me rattrape, elle encourage gentiment Mao mais ça fait mal au moral quand même car on attaque une montée bien vilaine déjà pneu gonflés !

La bénévole du ravito : "Vous êtes loin ! De toutes façons c'est par là pour rallier les voitures !" Ok, alors on continue de rouler sur le parcours jusque... le plus loin possible ! Et évidement cette partie du parcours est la plus technique, avec les fameuses descentes à frissonnous ! Je ne peux rester concentrée que sur une chose pour ne pas déjanter et me prendre une gamelle sponsorisée par les dentistes : rouler toujours bien droit le plus à plat possible (difficile à trouver, c'est du dévers, des ornières etc !). Mao, je te confie les manettes, tu gères l'avant du véhicule, et moi je me concentre à 100% à l'arrière ! J'essaye de déporter mon poids sur la roue avant du vélo, d'alléger l'arrière dans les zones abîmées etc...

Epilogue !!!

C'est long c'est long, mais on réussit à terminer comme ça ! Pour cette fin de compte rendu, faudra demander à Mao les péripéties qu'elle a vécu à l'avant du véhicule ;) On arrive à terminer 8èmes sur 16. Sans la crevaison on n'aurait pas fait beaucoup mieux car les écarts de temps sont particulièrement importants entre les concurrents cette année : du simple au triple !!!

Les résultats cross et vtt

Fabrice et Fast prennent également du plaisir dans ce parcours. Le clou pour Fast, chien de chasse de son état : à quelques mètres de l'arrivée, un arbre est tombé la veille du parcours, obligeant à modifier le tracé pour contourner l'arbre en passant dans les bois ! Youpi là mon frère tu sais me parler : allons bartasser !!! Ils font 4èmes sur 16.

Sandrine et Lola apprécient également leur parcours en cross, mais cette coquine de Lola n'a pas aidé une miette sa maîtresse dans les montées. Lola a eu son CSAU la veille avec Easy, alors on lui pardonne :))) Elles font 28èmes sur 31, mais les temps en course à pied au contraire du VTT... sont particulièrement serrés !!!

On note : la particularité du millésime 2018 : des labyrinthes en rubalises ! Droit gauche noooon pardon l'autre droite !!! :)"

Affichages : 422

Accès réservé

Visites

Aujourd'hui 18

Cette semaine 53

Ce mois 420

Depuis le 14/04/2014 164368

En ligne

Nous avons 955 invités et aucun membre en ligne

Copyright

© Copyright Club Cynophile de Teyran 2013