Quand une entreprise donne un sérieux coup de pouce aux chiens visiteurs

Mis à jour : samedi 20 octobre 2018

La grande difficulté de notre activité chiens visiteurs, c’est la disponibilité de nos bénévoles qui sont pour la plupart encore en activité et qui doivent concilier leurs contraintes de travail et leur implication dans le bénévolat. En effet nos interventions durent en moyenne une heure mais nous devons nous rendre dans les établissements ce qui souvent va rajouter deux bonnes heures. Il faut donc quitter son travail partir chercher son chien puis repartir vers l’établissement qui nous attend. Cela revient souvent à prendre une demi journée de congés. Pboobaouvoir tout simplement prendre son chien au travail pour nous rendre directement sur le site de l’établissement à visiter nous fait gagner un temps précieux et permet donc de réaliser plus d’interventions.

Nous adressons un grand merci à Dominique Vidal qui a su être à l’écoute de Martine pour lui donner la possibilité d’aménager son temps de travail mais aussi de pouvoir emmener son chien Bouba sur son lieu de travail afin de pouvoir intervenir avec lui plus facilement. Nous vous livrons son témoignage et espérons que d’autres chefs d’entreprises feront un geste pour nous aider à mieux exercer ce bénévolat que nous aimons tant et qui est tant attendu par les personnes que nous visitons avec nos chiens.

Voici son témoignage : « Au vu de l’implication de Mme Martine Benollol dans son activité de « chiens visiteurs » qui intervient auprès des personnes handicapées dans les centres de rééducation ainsi que dans les maisons de retraites et les centres de détention, j’ai permis à Martine à aménager ses horaires de travail et à amener son chien dans son bureau pour lui permettre d’exercer plus facilement cette activité bénévole à but humanitaire. Après quelques mois d’activité, je peux dire que cette autorisation spéciale n’est en aucun cas venue perturber l’activité de la société. Le chien est très doux et se fait très discret. J’incite les responsables d’entreprises à porter attention à ces activités qui sont une aide précieuse pour les patients, pour personnes âgées et pour les détenus. »
Dominique Vidal
Secrétaire Général INSERM INM (Institut des Neurosciences de Montpellier)
Hôpital St Eloi
MONTPELLIER

Affichages : 66

Accès réservé

Visites

Aujourd'hui 28

Cette semaine 312

Ce mois 867

Depuis le 14/04/2014 169167

En ligne

Nous avons 183 invités et aucun membre en ligne

Copyright

© Copyright Club Cynophile de Teyran 2013