Banshee sans saucisse ni truffe : le CSAU ! - 30 avril 2022

Catégorie : Obédience Mis à jour : mardi 3 mai 2022

Samedi 30 avril 2022. Depuis quelques semaines, la date est cochée. Le CSAU, c’est aujourd’hui !

Convoqués à 16h, Banshee et moi trouvons le temps long depuis le réveil. Ne pas y aller trop tôt, pour qu’elle ne patiente pas trop longtemps.

Arrivés vers 15h20 nous avons le temps de nous détendre. Balade avec les copains comme chaque samedi. Essayons de faire comme d’habitude. Le stress n’est pas trop présent. Le CSAU blanc ne s’est pas bien passé mais elle l’aurait eu ; donc je relativise. Banshee est une chienne qui évite systématiquement le conflit, pour quelle raison pourrait-elle échouer ?Ian et Banshee

L’ordre de passage est tiré, nous serons 5ème.

Le chien nous précédant en termine, c’est à nous. Banshee entre sur le terrain mais n’est pas comme d’habitude. Impossible de la faire s'asseoir pour la présenter au juge. Un peu perturbé, partagé entre l’écoute des directives du juge un peu autoritaire et se concentrer sur Banshee pour qu’elle se mette au travail. Elle n’est pas avec moi, elle renifle, tourne.

Je la confie à Isabelle. Egale à elle-même; Banshee est impassible. Même le tracteur qui passe ne suscite aucune réaction.

Je la récupère pour la marche en laisse. Le nez au sol à chercher je ne sais quoi, ce n’est pas le moment de trouver des truffes ! Je me répète les consignes des cours du samedi « ne pas tirer sur la laisse, ne pas tirer sur la laisse, la remettre sur moi » Mais sans saucisse à lui mettre sous le nez impossible. On arrive tant bien que mal en haut du terrain.

Et là je la détache pour le rappel. Banshee part direct explorer le terrain. « Garder son calme, rappeler, ne pas la suivre, hausser le ton aussi ». Heureusement, comme à son habitude elle revient à fond directement vers moi. Pas de pipi sur le terrain c’est déjà pas mal. La placer pour le rappel reste compliqué, excitée elle ne veut pas se coucher. Je descends, à peine je me retourne qu’elle court, mais sans avoir besoin d’insister elle revient à mes pieds.

On termine par l’absence. Seul exercice où elle a échoué lors du CSAU blanc. Je la place et file me cacher. Je regarde par le petit trou, trouvant le temps long. Elle reste pourtant stoïque, couchée dans l’herbe. Temps écoulé, je retourne la féliciter pour la parfaite réussite de cet exercice, enfin.

Le juge clame alors « excellent » ! Je ne m’attendais pas à ça ! L’ascenseur émotionnel, l’impression d’avoir ramé toute la session pour la mettre au travail, mais son indifférence aux éléments perturbateurs, sa queue qui remue tout au long de la session montrent bien son caractère facile en toute circonstance. Voilà donc le travail de l’année validé. CSAU en poche, nous pourrons aller explorer de nouveaux horizons : l’agility, les chiens visiteurs. Parfait, fier de toi ma douce Banshee.

Ian.

Affichages : 443

Accès réservé

Visites

Aujourd'hui 52

Cette semaine 261

Ce mois 453

Depuis le 14/04/2014 253287

En ligne

Nous avons 629 invités et aucun membre en ligne

Copyright

© Copyright Club Cynophile de Teyran 2013